Vous êtes ici

Nouvelle affectation pour une grange à Attert

Thématique: 

En bordure du Domaine Poncelet, une grange impose sa silhouette au cœur du village d’Attert. Elle n’était pas une dépendance du Domaine mais jouxtait un corps de logis détruit dans les années ‘70. Si l’exploitation se situait à l’origine à l’extérieur de l’enceinte du complexe, elle appartient dorénavant au site classé qui l’entoure.

Bâtie durant la 1ère moitié du 19e siècle, la grange se distingue de l’architecture traditionnelle locale par son volume asymétrique et la diversité de ses baies. Par leurs formes et leurs dimensions, les ouvertures matérialisent l’organisation spatiale primitive de cette exploitation agricole. Un des pignons s’ouvre largement vers l’extérieur et témoigne des différentes fonctions du bâtiment : une porte de grange en plein cintre, trois portes d’étable, un passage à poules, une baie gerberesse, des fentes d’aération… Les autre murs sont moins percés mais suivent la même logique avec, notamment, une porte de bergerie dans un des murs gouttereaux.

Outre son plan, la grange se singularise par sa toiture atypique. S’il est fréquent de retrouver une couverture d’ardoises à croupettes sur les fermes traditionnelles, il est rare que les versants de la toiture ne soient pas de longueurs égales. Un des pans descend très bas à l’arrière du bâtiment. De plus, le mur gouttereau sur lequel il repose n’est pas orthogonal. La gouttière présente donc une déclivité importante.

On a aimé

  • Un des enjeux de cette restauration était de préserver l’intégration harmonieuse de la grange dans le site classé et de ne pas rompre l’homogénéité des bâtiments du Domaine Poncelet. La continuité est notamment assurée par le maintien de matériaux traditionnels, ardoises pour les toitures et enduits appartenant à une même gamme de couleurs pour les maçonneries.
  • La grange en elle-même a été rénovée de façon respectueuse, sans pour autant négliger les interventions contemporaines. Ainsi, un nouveau dispositif d’entrée a été accolé, en légère saillie, sur un des pignons. Les baies existantes ont été maintenues. Quelques ouvertures utilitaires ont été ajoutées, dans le respect des caractéristiques du bâti traditionnel. Un puits de lumière a également été ménagé au faîte de la toiture, éclairant les espaces situés sous les combles. Utilisation originale d’un élément architectural, un abribus prend place depuis quelques années déjà dans l’entrée de l’ancienne bergerie.
  • La restauration de la grange allie donc respect du bâti existant et aménagements contemporains. Si des matériaux traditionnels ont été utilisés pour les parties anciennes, l’emploi de matériaux modernes différencient les modifications, sans pour autant les souligner. Au sein d’un même bâtiment et sans que ses caractéristiques patrimoniales en soient altérées, deux époques coexistent, par le dialogue entre crépi et voile de béton bouchardé, menuiserie peinte et châssis en aluminium laqué…

Identification

Localisation: Attert
Maître d’ouvrage : Administration communale d’Attert
Auteur du projet : Benoît Giaux, bureau alinea ter
Année : 2007