Vous êtes ici

Le moulin Kuborn à Martelange retrouve une nouvelle vie

Thématique: 

Un patrimoine bâti traditionnel. La Sûre. Un quartier neuf. Un parc communal. Voilà une image bien différente de celle habituellement véhiculée par Martelange. C’est pourtant dans un cadre de verdure exceptionnel que la Commune et le Parc naturel de la Haute-Sûre Forêt d’Anlier ont investi leurs nouveaux locaux. A cette fin, un ancien moulin a été acquis en 2001. Il a été entièrement rénové et ses alentours, aménagés dans le cadre d’un PCDR (Programme communal de Développement rural).

Le bâtiment se compose d’un corps de logis et d’une exploitation du 18ème siècle, ainsi que d’une annexe tardive. Un bief détourne l’eau de la Sûre, traverse le moulin et actionne la roue. En 1908, Albert Kuborn achète les installations et y ajoute une annexe, où il installe une turbine. Aux fonctions de meunerie, d’huilerie et de scierie s’ajoute donc la production d’électricité. Elle alimente les infrastructures familiales mais aussi tout le village. Le réseau ne cesse ensuite de s’agrandir, jusqu’à la cessation des activités de la centrale en 1963.

On a aimé

  • Le moulin Kuborn a fait l’objet d’une rénovation intelligente et audacieuse. Malgré l’importance des interventions, la lecture des volumes anciens est toujours possible et les ajouts se différencient par leur modernité.
  • L’extérieur du bâtiment a été largement modifié . Si les volumes anciens ont été allongés et rehaussés, ils se démarquent des interventions contemporaines par le choix des matériaux. Au crépi blanc s’oppose le bardage en bois couvrant les ajouts. Une extension en verre, adossée à la façade arrière, abrite un ascenseur. L’intérieur a également subi de nombreuses transformations, afin de mieux correspondre à la nouvelle vocation du bâtiment.
  • Les abords n’ont pas été oubliés. Une sculpture au cœur du parc rappelle le passé ardoisier du village. Une voie d’accès, de nombreux sentiers, une aire dallée autour du moulin et un kiosque ont été aménagés avec simplicité. Ils confèrent au site une impression de sérénité et contribuent à son intégration dans le milieu naturel.
  • A côté de la conservation et de la mise en valeur de ce patrimoine, la rénovation a développé une dimension environnementale, par l’exploitation des ressources naturelles. La pose d’une nouvelle roue à aubes permet la production d’énergie verte, afin de chauffer et d’éclairer les infrastructures. Des panneaux solaires fournissent quant à eux l’eau chaude sanitaire. De la modernisation d’Albert Kuborn à la mise en autonomie énergétique du complexe, la boucle est ainsi bouclée…

Identification

Maître d’ouvrage : Administration communale de Martelange
Auteur de projet : Benoît Weber, Atelier d’Architecture arlonais A.3
Année : 2005