Vous êtes ici

À l’administration communale de Chiny, c’est la vie de château !

Thématique: 

En 1629, Gilles du Faing fait bâtir à Jamoigne un château en lieu et place d’un édifice primitif des 12e et 13e siècles, détruit à la fin du 16e siècle. En 1880, la bâtisse est achetée par le comte Loën d’Enschedé, démolie puis reconstruite sur base de plans dessinés par Pieter Van Kerkoven, architecte provincial de Flandre orientale. Revendu faute de moyens, la reconstruction est achevée par M. Louppe de Marbehan. Le château passe ensuite aux mains de différentes familles avant d’être vendu en 1903 aux Sœurs de la Charité de Besançon qui en font une maison de retraite. En 1976, la Commune de Chiny l’acquiert et y installe ses locaux avant d’y accueillir une maison de convalescence gérée par le CPAS. N’étant plus aux normes, elle ferme définitivement ses portes le 31 août 2001.

Le château actuel constitue une imposante construction néogothique présentant un plan en U et dont les ailes latérales sont terminées par des pignons à redents. Chaque angle est ponctué par une tour ronde couverte d’une toiture conique.

En 2007, la Commune ambitionne de redonner vie au château et se lance dans un vaste projet de restauration. Une partie du bâtiment (façades et toitures ainsi que quatre pièces du rez-de-chaussée) étant classée par Arrêté du Gouvernement wallon du 18 février 1997, le chantier nécessite une approche particulière. Après l’élaboration d’un Certificat de patrimoine, deux phases de travaux sont définies : la restauration des parties classées, financées par le Département du patrimoine et l’aménagement des locaux non classés  ainsi que des abords financé par la Direction des pouvoirs locaux.

Un travail de titan attendait les professionnels : remise en état originel de la tour Sud-Est, par la dépose et la pose d’un lanternon nettoyage, sablage et rafraichissement des enduits sur les façades, intervention sur les menuiseries, travail de ferronnerie, remise à neuf de la toiture, restauration et remplacement de pierre de taille. Parallèlement aux travaux extérieurs, l’intérieur a été transformé et aménagé pour accueillir l’administration communale et les locaux du CPAS.

On a aimé

  • la volonté de redonner ses lettres de noblesse à un édifice si important dans l’histoire locale et présentant une qualité architecturale indéniable.
  • la modernité des aménagements intérieurs qui se mêle parfaitement aux éléments patrimoniaux : boiseries sculptées, encadrements et voûtes en pierre, poutres, cheminées monumentales…
  • la mise en valeur du bâtiment au moyen d’un éclairage en pied de façade jouant avec le clair-obscur.
  • la qualité du travail des différents artisans ayant contribué à cette restauration dont le souci du détail est clairement perceptible  à travers leurs diverses réalisations.

Identification

Localisation : Jamoigne - Chiny
Objet : Restauration du château du Faing
Auteur du projet : Direction des services techniques, Province de Luxembourg
Année de réalisation : 2010-2012