Vous êtes ici

Carte blanche à la restauration de l'église Saint-Martin (Chassepierre/Florenville)

Thématique: 

L'église Saint-Martin émerge des alignements de bâtisses qui composent le village de Chassepierre. Elle occupe une position particulière, à la croisée entre un vallon étroit entaillant la cuesta sinémurienne et une boucle de la Semois.

L’église est entourée par un cimetière enclos, aujourd'hui désaffecté. Sa haute tour est datée par ancres de 1702. Elle est adossée à une large nef unique, à laquelle une sacristie a été accolée en 1898. L'édifice a été construit en moellons de calcaire gréseux jurassique.

L'église, son mur d'enceinte, le presbytère et les ruines du moulin voisin ont été classés comme monument en 1994, en raison de leur valeur architecturale et esthétique. Les alentours sont également classés comme site.

D'importants travaux de rénovation des façades et des extérieurs de l'église viennent de prendre fin. En effet, celle-ci souffrait d'importants problèmes d'humidité. Les moellons se dégradaient et l'eau s'infiltrait à l'intérieur du bâtiment. Une intervention était donc nécessaire afin de remédier à cette situation. Elle était d’autre part un préalable indispensable à la restauration des peintures intérieures. Pour ce faire, la toiture a été rénovée, les corniches remplacées et les parements ont été recouverts d'un enduit. La finition de cet enduit blanc à la chaux laisse deviner le modelé des moellons.

Les abords de l’église ont également fait l'objet d'une attention particulière. Le porche qui précédait la nef a été supprimé afin de mettre en évidence le portail d’entrée. Son pavement a quant à lui été conservé. D’anciennes croix du cimetière, dont plusieurs beaux exemples en schiste, ont été déposées pendant la restauration puis refixées à la nef de l'église.

On a aimé

  • la volonté de stopper la dégradation d'un édifice présentant des qualités patrimoniales et paysagères remarquables
  • la logique d'intervention consistant à résoudre les problèmes d'humidité avant de restaurer les peintures intérieures
  • le choix d'enduire l'église, technique traditionnelle de protection des parements
  • la note lumineuse qu'apporte cet enduit clair dans le paysage du village
  • le choix d'inclure les abords dans le projet

Localisation : Chassepierre
Objet : rénovation des façades et des extérieurs de l'église classée Saint-Martin
Année de réalisation : 2015
Maître d'ouvrage : Commune de Florenville
Auteurs de projet : association momentanée des architectes Eric Hance (atelier d'architecture Acanthe sprl) et Bertrand Ridremont
Entrepreneur : sprl Homel frères
Financement : SPW - Département du Patrimoine - Direction de la Restauration, Commune de Florenville, Province de Luxembourg